Protéger et restaurer l'habitat | WWF France


 
	© National Geographic Stock/Jason Edwards / WWF-Canada

Préserver l'habitat

Le développement anarchique des côtes, la circulation des véhicules sur les plages et d'autres activités humaines ont directement détruit ou dérangé partout dans le monde les tortues marines pondant sur les plages et les territoires d’alimentation près du littoral.

Des patrouilles pour surveiller les nids

Le WWF finance la protection par les communautés, la surveillance et les patrouilles des nids de tortues dans de nombreuses régions du monde. Par exemple, à Chiriqui Beach au Panama, le deuxième site de ponte des tortues luths dans les Caraïbes, le WWF s'efforce d'associer les communautés locales aux efforts de surveillance des tortues qui pondent. Ce travail comprend aussi l’amélioration des niveaux de vie des communautés en les aidant à développer le tourisme écologique.

La création de zones marines protégées

Le WWF oeuvre dans le monde entier pour que des zones marines protégées soient créées et pour aider à la protection des plages de ponte, des territoires d’alimentation et des voies de migration des tortues marines.

Par exemple, le WWF a permis la signature d’un accord bilatéral entre les Philippines et la Malaisie créant ainsi la Zone protégée du patrimoine des îles aux tortues (TIHPA).

Cette zone transfrontalière protégée, la première au monde pour les tortues marines, est un des deux sites d'élevage et de ponte des tortues vertes les plus importants de l’Asie du sud-est.

Renforcement de la législation

Le WWF encourage les gouvernements à renforcer la législation et fournit des financements pour la protection des tortues marines.

Le témoignage du WWF a notamment favorisé l'adoption d'une loi américaine de protection des tortues marines en 2004 qui aide au financement de projets de protection des tortues marines et de leurs habitats de ponte dans le monde entier.


La gestion efficace des zones protégées

Le WWF travaille aussi pour s’assurer que les zones protégées sont gérées efficacement.

En Grèce, sur l’île de Zakynthos qui abrite en période de ponte la plus grande population de tortues caouannes, une campagne du WWF et d’autres acteurs contre le tourisme incontrôlé dans ce Parc marin national a conduit la Commission Européenne à faire pression sur la Grèce pour son manquement à la protection des tortues.

Aujourd'hui, le WWF presse le gouvernement grec de démolir les constructions illégales, de restaurer la zone côtière et de fournir l'aide financière nécessaire au bon fonctionnement du parc.

Comment nous aider ?

faire-don-wwf

devenir-benevole-wwf

signer-pétition