Empreinte eau | WWF France


 
	© Edward Parker / WWF

Empreinte eau

L’Empreinte eau est un indicateur essentiel pour mesurer l’impact des activités humaines sur l'eau, qu’elles soient domestiques, industrielles ou agricoles.
L'empreinte eau se définit comme le volume total d’eau douce utilisé pour produire les biens et services consommés par l’individu, le territoire, l’entreprise, ou la filière.

Cet indicateur se base sur trois critères essentiels :
  • Empreinte eau bleue : consommation des eaux de surface et des eaux souterraines,
  • Empreinte eau verte : consommation des eaux de pluie, par évaporation dans les cultures agricoles notamment.
  • Empreinte eau grise : volume d’eau douce requis pour diluer les polluants.
En France, la culture la plus impactante pour nos eaux de surfaces et nos eaux souterraines s’avère être le maïs : il représente à lui seul 50% de l’empreinte eau bleue agricole.

Les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine sont d’ailleurs les deux régions françaises qui possèdent la plus forte empreinte eau bleue en raison des besoins en irrigation de la filière maïsicole.

L'Empreinte eau de production nationale

Cet indicateur correspond au volume total d’eau douce consommé ou pollué à l’intérieur du territoire d'un pays. Il se compose de 2 critères :
  • Empreinte eau interne de consommation nationale : l’eau utilisée pour fabriquer les produits consommés par la population nationale.
  • Eau virtuelle exportée des produits fabriqués dans le pays : l’eau utilisée pour fabriquer sur le territoire des produits destinés à l’export.
Aujourd’hui, l’empreinte eau de production de la France (l’eau utilisée sur le territoire français pour la production de biens et services) est de 90 milliards de m3 par an. Les cultures agricoles représentent 86 % de cette empreinte eau.

A elles seules, les céréales jouent un rôle prépondérant puisqu’elles représentent 50 % de l’empreinte eau de production de la France (principalement sous forme d’empreinte eau verte).
 
Enfin, il faut prendre en compte l’empreinte eau de consommation nationale qui correspond à la quantité totale d’eau utilisée pour produire les biens et services consommés par les habitants d’un pays. Elle est constituée d’une composante interne et externe :
  • « L’empreinte eau interne de consommation nationale »
  • « L’empreinte eau externe de consommation nationale », c’est à dire l’eau utilisée par d’autres pays pour fabriquer les produits qui seront consommés ensuite en France.
A l’heure actuelle, 53 % de l’empreinte eau de consommation nationale est interne. Cela signifie que 47 % de cette empreinte est liée aux importations : la France dépend donc de l’étranger pour presque la moitié de son approvisionnement en eau.

Cette fabrication de produits importés pour être consommés en France fait que notre empreinte eau est en grande partie reportée sur d’autres pays où l’eau peut aussi se faire rare !
 
	© WWF France
Infographie - L'empreinte eau d'un produit de consommation
© WWF France
 
	© WWF France
Cliquez ici pour télécharger le rapport "Empreinte eau de la France"
© WWF France

Comment nous aider ?

faire-don-wwf

devenir-benevole-wwf

signer-pétition